🖤 Fin de partie pour la DeFi ?

Source : Shutterstock

✨ Bonjour à tous,

Je suis très heureux de vous retrouver pour un nouveau thread autour de l’actualité de la finance décentralisée (DeFi).

💌 Si vous ne faites pas encore partie de notre communauté de 1000+ abonnés, vous pouvez la rejoindre avec le lien qui suit :

👉🏻 Pour rappel, il y a deux formules : une gratuite, une payante 💸. Cette dernière vous permet d’accéder aux rapports mensuels et à mes analyses d’entreprise. Je compte parler de Disney et de son metaverse bientôt.


Comme vous le savez, les dernières semaines ont été particulièrement agitées ⛈ pour l’univers crypto et par ricochet, pour la finance décentralisée. En plein essor, la DeFi a été très affectée par la faillite de Terra, un écosystème bâti autour du jeton LUNA et du stablecoin algorithmique UST. Les actifs mis en jeu (TVL) dans les différents protocoles ont ainsi fortement baissé ↘️.

Pour rappel, Terra qui était il y a peu encore dans le top 10 💎 des plus grosses capitalisations du marché (40 milliards de dollars 💰💰💰 à son pic), a perdu il y 10 jours toute sa valeur. En tombant de 75 dollars à 0 en 48 heures, le Terra gate semble avoir donné raison aux plus critiques qui répètent à l’envi que les cryptos n’ont aucune valeur intrinsèque. Qui plus est, la faillite a jeté un doute sur les stablecoins, censés être plus “stables” que les cryptos.

❌ De prime abord, il est vrai que la DeFi semble être vulnérable en cas de stress financier, car à la différence de la finance traditionnelle il n’existe pas de “prêteur en dernier ressort” pouvant jouer le rôle de pompier 🚒 en cas de problème.

Cela étant, et bien que la blockchain Terra se classait en deuxième position dans la DeFi avant le crash, elle restait tout de même cinq fois moins importante que la référence Ethereum 🏆. Il faut aussi ajouter que l’UST n’était pas un stablecoin traditionnel, mais un stablecoin algorithmique, avec un mécanisme de compensation entre l’UST et le Luna assez complexe.

Enfin, même si Tether, le premier stablecoin adossé au dollar, a un peu vacillé, il est resté quasiment stable au milieu de l’une des plus grosses crises de la crypto. 🔎 De plus, il convient d’ajouter que tous les stablecoins n’offrent pas le même niveau de garanties, il est donc important de ne pas tous les mettre dans le même sac 👜.

L’offre de stable coin au 1er mai avant l’effondrement de l’UST (sources : OECD & CoinMetrics)

🤔 Par ailleurs, il est normal de voir certains projets fonctionner et d’autres échouer, c’est le propre du monde des affaires, et finalement cela est assez sain.

Je dirais d’ailleurs que la finance traditionnelle regorge de son lot de “bad stories” ⛔️ récentes (Greensill, Archegos, GameStop, etc.) et les leçons de morale de certains sonnent faux. Rappelons également que les banques ont été sauvées en 2008 par les banques centrales, l’assurance ultime. Aucun “système” ne peut donc se prévaloir d’être “parfait”

💪🏻 En tous les cas, 10 jours après le game over de Terra, la finance décentralisée semble digérer le choc, preuve que la confiance n’a pas disparu et que les innovations technologiques ne peuvent pas faire pschitt en deux jours.

🟢 Pour répondre à la question posée dans le titre, je dirais donc que ce n’est pas une fin de partie pour la DeFi mais plutôt le début d’une nouvelle, avec un recentrage sur les meilleurs projets pour renforcer le niveau de robustesse d’ensemble.

🫵🏻 De votre côté :

  • Qu’en pensez-vous ?

  • La DeFi peut-elle continuer à se développer malgré les obstacles qui se dresseront sur sa route ?

  • Faut-il s’inquiéter pour Tether, le premier stablecoin ?

✍🏻 N’hésitez pas à donner votre avis. Lettres Ouvertes se veut aussi une plateforme de débat.

🎙 Si vous voulez en savoir plus sur la DeFi, vous pouvez consulter mon interview pour l’ADN. Oui, on me voit en gros en premier plan mais je ne suis pas mégalo 😂.


❤️❤️❤️ Si vous avez appris des choses et si vous avez aimé cette publication, n’hésitez surtout à pas à liker avec le petit cœur tout en bas, ce serait vraiment sympa.

📲 N’hésitez pas non plus à partager ce thread autour de vous :

Share

Je précise aussi que vous pouvez également me suivre sur mon compte Twitter, et sur celui de Lettres Ouvertes.

Il y a également une page LinkedIn.

À très vite,

Amaury