🧨 Les monnaies numériques vont-elles remplacer les monnaies nationales 💵💶💷 ?

✨ Bonjour à tous,

J’espère tout d’abord que votre week-end de Pâques 🐣 s’est bien passé.

Aujourd’hui, j’ai décidé de publier un nouveau thread ; un thread où je reviens à l’esprit originel de ce type de format qui est de déclencher une véritable discussion 🗣, mais pas d’apporter une conclusion. Je le ferai plus tard, dans le cadre d’une autre publication.

Je me suis donc limité ici à publier un article très court d’environ 300 mots.

Pourquoi donc ?

  1. Parce qu’un thread est un assemblage de 5 tweets au moins. Or, un tweet comprend 280 caractères, soit 60 mots max 🤯 (X5 donc).

  2. Parce que c’est aussi un effort de concision, surtout quand on a tendance à écrire beaucoup et souvent.

📨 Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez vous abonner en formule gratuite ou payante :


🚀 Allez c’est parti !

Depuis notre plus jeune âge, on nous dit : pour acheter quelque chose (ça a commencé avec les bonbons 🍭 ou la baguette de pain 🥖), il faudra payer en euro 💶 ou en franc (pour les plus vieux d’entre nous).

Mais rarement voire jamais, on a entendu quelqu’un nous dire : pourquoi donc utiliser l’euro pour payer ? Pourquoi ne pourrait-on pas payer avec une ou d’autres monnaies ?

💡 En somme : pourquoi sommes-nous conditionnés de la sorte ?

Cela s’explique par deux raisons :

  1. La première : l’État s’arroge le droit 👨🏻‍⚖️ du monopole monétaire à travers la notion juridique du « cours légal » ;

  2. La seconde : la réalité intersubjective. Cela veut dire que l’on pense que quelque chose a de la valeur parce que les autres pensent aussi que ce « quelque chose » a de la valeur.  

💥 En 1976, un individu propose une vision nouvelle et disruptive de la monnaie.  

Cette personne, c’est Hayek, un économiste de renom.

Pour lui, « il faut passer d’un monopole à une concurrence entre les monnaies ». En gros, plusieurs monnaies doivent pouvoir cohabiter sur un territoire donné.

Dans les décennies suivantes, l’idée est tombée aux oubliettes en même temps que l’inflation.

Depuis peu, la proposition de Hayek semble ressurgir du néant.

Pourquoi donc ?

D’abord, parce que l’inflation 📈 est de retour, ce qui réduit le pouvoir d’achat et érode du même coup la valeur de la monnaie.

Ensuite, parce que l’invention d’Internet et de la Blockchain ont transformé la manière dont la monnaie est produite.

💥 Elle peut désormais être numérisée.

Un changement gigantesque. Une révolution même !

⏯ Et c’est là que nous en arrivons aux cryptos avec une question centrale : peuvent-elles devenir les monnaies du XXIème siècle en remplacement ou en complément des monnaies nationales ?

Pour plus d’infos, vous pouvez retrouver mon dernier article sur LinkedIn dans le cadre de la newsletter “backstage” de Lettres Ouvertes.

🙏🏻 N’hésitez pas à donner votre avis & à engager le débat.

De mon côté, je répondrai bientôt à la question, comme expliqué au début.


Si vous souhaitez contribuer à mon projet, vous pouvez le faire aussi par des dons sur cette page. Si la cible est atteinte, toute la somme sera réinvestie dans le nouveau fonds de la BPI, conformément à mon objectif de soutenir de jeunes pousses françaises 🇫🇷 et européennes 🇪🇺.

Je reparlerai de tout cela dans de prochaines éditions.

À très vite,

Amaury